Merci et ode à M. le Maire – Bonus

Lettre qui aurait pu être écrite par M DJILANI Mohammed pharmacien à Saint Pierre d’Oleron et promoteur du bâtiment « Oleron Médical » et son extension

MERCI M. LE MAIRE

Après avoir acquis une parcelle avec  M Hallaunbrener Philippe (au préjudice d’une proie facile et vulnérable) par la violation des droits de l’Homme et de la Constitution du Code Civil et Pénal,  j’ai pu construire et utiliser un bâtiment (derrière OLERON MEDICAL) sur la base d’un permis de lotir qui ne correspondait pas, j’ai pu violer le Code de l’Urbanisme, de la Construction sans aucune difficulté ni sanction.

Aujourd’hui encore,  grâce à votre bienveillance et inaction quand à votre responsabilité de la police de l’eau vous permettez de laisser s’étendre les eaux usées de mes locataires sur des voies d’accès. … et ceux malgré les courriers de M Bernard Tirard. qui ne cesse de vous rappeler vos obligations. Je peux continuer  à violer ainsi le Code de l’environnement et celui de la Santé publique.

Merci donc à nouveau, et sachez qu’ainsi vous pouvez être assuré de ma voix.

PS : – Il faut reconnaitre que vous avez été aidé par certains représentants de l’état ou petites mains

– Copie à Mme La Préfète, Mme La Procureure et aux  responsables et ministres   de tutelle.